Bulletin des Amis de l'orgue de Québec

No. 2 - Avril 1968


Dans ce bulletin:


Une saison prometteuse ...
par Mathias Pelletier

Après l'expérience de ces deux années, l'exécutif des Amis de l'orgue s'est vu encouragé à organiser une saison 1968-1969 qui ne le cédera en rien aux précédentes.

En effet, c'est l'éminent professeur de l'Académie de Vienne, Anton Heiller, de réputation mondiale, qui ouvrira la saison. Puis, successivement, nous aurons le plaisir d'entendre Claude Lagacé, de la basilique Notre-Dame de Québec; Gaston Arel, de l'Immaculée-Conception, à Montréal; Sylvain Doyon, premier prix du conservatoire du Québec, qui rentre d'un séjour à Paris auprès de la grande organiste Marie-Claire Alain. Au printemps, nous songeons à un festival qui grouperait plusieurs personnalités de l'orgue contemporain.

À part cela, trois visites commentées auront lieu aux orgues des Saints-Martyrs-Canadiens, de la basilique de Québec, et au nouvel orgue Ott de l'École de musique de l'Université Laval.

Nous voulons aussi que notre bulletin prenne de la consistance et de l'ampleur. Déjà, des encouragements non équivoques nous ont été donnés à ce sujet et nous espérons que d'autres appuis se joindront à ceux-là pour nous permettre de fonder une revue qui, en collaboration avec Ars Organi, pourrait devenir l'organe vivant de ceux qui veulent la «deffense et illustration» de l'orgue en ce pays.

Malgré la fidélité du public, malgré l'appui du ministère des Affaires culturelles du Québec, de la société Radio-Canada, et de la société Casavant, notre situation financière demeure difficile, sinon précaire. Nous espérons que, l'automne prochain, de nombreux amis de l'orgue pourront souscrire la carte de membre qui donne droit d'entrée gratuite à toutes nos activités. Cela nous permettrait, sans doute, de compter, dès le début de la saison, sur un budget mieux équilibré.

Nous terminons cette année par deux concerts de grande qualité. Peut-être cette expérience de rapprocher, en fin avril, deux concerts nous dira quelle pourrait être la forme d'un festival que nous voulons mettre sur pied, le printemps prochain.

Merci encore à tous ceux qui nous encouragent de leur présence, de leurs dons, de leurs commentaires, et de leurs suggestions.


Activités de la Société des Amis de l'orgue de Québec
par Paul-Émile Talbot

La Société des Amis de l'orgue de Québec a pensé souligner son deuxième anniversaire en vous présentant un «Festival de l'orgue». À cette occasion, vous aurez le plaisir d'entendre Robert Noehren et Michel Chapuis.

Depuis quelques années, la ville de Québec est en plein essor sur le plan musical. Les séries de billets pour les manifestations artistiques se vendent rapidement et les mélomanes suivent assiduement chacun de ces concerts. Même les artistes étrangers, qui se produisent sur les différentes scènes locales, font presque toujours salle comble. Quant aux concerts d'orgue, ils se faisaient rares et sans continuité. Il fallait donc, pour structurer une série intéressante, la création d'un organisme. La concrétisation de cette idée donna alors naissance à la Société des Amis de l'orgue de Québec. Un premier essai fut tenté, en mai 1966, lors du passage parmi nous de l'organiste suisse Lionel Rogg.

À la suite du succès remporté par ce concert, une réunion fut convoquée, groupant plusieurs personnalités du monde musical de Québec et des environs. Après des discussions fructueuses sur les projets à venir et sur des questions d'ordre plus général, on procéda à l'élection d'un comité exécutif. M. Pierre Boutet, réalisateur à Radio-Canada, a été élu président; M. Claude Lagacé, organiste à la basilique, vice-président; M. l'abbé Mathias Pelletier, professeur au Petit Séminaire de Québec, secértaire général; ont été élus directeurs: M. l'abbé Antoine Bouchard, professeur à l'École de musique de l'Université Laval; M. Claude Lavoie, organiste à l'église des Saints-Martyrs-Canadiens de Québec, M. Paul-Émile Talbot, organiste à l'église Saint-Charles-Garnier de Sillery et tous deux professeurs au Conservatoire de musique de Québec.

La première tâche du nouvel exécutif fut de réaliser la première saison 1966-1967. C'est ainsi, qu'au cours de l'année, se sont fait entendre les organistes suivants: Antoine Reboulot, organiste à Saint-Germain-des-Prés, Paris; Raymond Daveluy, organiste à l'Oratoire Saint-Joseph, Montréal; Jean-Marie Bussières, organiste à l'église du Saint-Sacrement, Québec et, Claude Lavoie, organiste à l'église des Saints-Martyrs-Canadiens, Québec.

Au cours de l'année, les personnes intéressées à nos concerts furent invitées à donner leur nom, et ce, sans obligation de leur part, afin qu'elles puissent être mises au courant des activités de notre société. Devant la réponse enthousiaste d'une foule d'auditeurs et à la suite de commentaires encourageants reçus, une autre saison fut annoncée pour cette année. Tout à tour se sont succédés les organistes: Bernard Lagacé, organiste au Sanctuaire Marie-Reine-des-Coeurs, Montréal; l'abbé Antoine Bouchard, professeur à l'École de musique de l'Université Laval; Kamiel d'Hooghe, organiste à la cathédrale de Bruges, Belgique; et Paul-Émile Talbot, organiste à l'église Saint-Charles-Garnier de Sillery.

Maintenant, la saison s'achève sur une note fort encourageante puisque l'assistance, du premier au dernier concert, s'est faite de plus en plus nombreuse et l'intérêt, suscité par les différents organistes qui ont interprété des oeuvres les plus variées, croît sans cesse. C'est pourquoi, le comité exécutif de la Société des Amis de l'orgue de Québec est si optimiste. Et c'est aussi la raison pour laquelle notre dévoué président et notre fidèle secrétaire général n'ont pas ménagé leurs efforts pour assurer un plein succès à chacun de nos concerts.

Nous n'avons pu mettre en oeuvre les autres objectifs que nous nous étions fixés et qui étaient mentionnés dans notre premier bulletin: nos finances plus que modestes nous en ont empêchés. Nous comptons entre autre sur la création d'un comité féminin qui est imminente et qui aidera notre société à s'épanouir et à remplir pleinement ses divers objectifs.

Enfin, nous est-il permis de souhaiter que chacun de vous, dans son milieu, se fasse le véritable défenseur des instruments de qualité et de la vraie musique. Trop souvent, nous sommes les victimes de notre inertie et de notre apathie personnelles. Si vous avez des convictions profondes, n'attendez pas pour les faire valoir, car d'autres attendent en silence, tout en partageant vos opinions. Quant à nous, nous comptons sur votre précieux concours pour nous aider à jouer pleinement et jusqu'au bout le rôle que nous nous sommes fixés.


Concerts de la Société Ars Organi de Montréal

Nous croyons répondre au désir de nos lecteurs et Amis de l'orgue de Québec en leur signalant que la Société Ars Organi de Montréal présentera, bientôt, une remarquable série de concerts aux grandes orgues de l'Oratoire Saint-Joseph, chaque mercredi soir, à compter du 8 mai prochain.

On pourra y entendre:


Discographie

Claude Lavoie

  • Oeuvres anciennes et contemporaines
    Orgue Casavant de l'église des Saints-Martyrs-Canadiens, Québec
    Studio RM (Notre-Dame-du-Cap) NDC 336311

Raymond Daveluy

  • Oeuvres de Louis Marchand
    Orgue Beckerath de l'Oratoire Saint-Joseph, Montréal
    RCA Victor CCS-1001
  • Oeuvres de Jean-Sébastien Bach
    Orgue Beckerath de l'Oratoire Saint-Joseph, Montréal
    RCA Victor CC-1000

Bernard Lagacé

  • Chorals pour orgue de Scheidt à Bach
    Orgue Casavant de la chapelle du Séminaire de Saint-Jean (Québec)
    MAS 400
  • Frescobaldi: Musique sacrée et profane
    face A: Orgue Casavant de la chapelle du Séminaire de Saint-Jean (Québec)
    face B: Clavecin Dowd du Collège Saint-Laurent, Montréal
  • Couperin: Messe pour les couvents
    Orgue Casavant de l'église Saint-Pascal de Kamouraska
    MAS 403