Bulletin des Amis de l'orgue de Québec

No. 48 - Mars 1989


Éditorial

Chers Amis de l'orgue,

Dans ce numéro, Claude Beaudry nous fait récension de volumes concernant le Livre d'orgue de Montréal de l'auteure Élisabeth Gallat-Morin.

Ensuite, des nouvelles de Trois-Rivières: Paul Grimard nous fait connaître le nouvel orgue de l'église Saint-Catherine-de-Sienne de Trois-Rivières-Ouest; Michelle Quintal et Denis Bédard nous communiquent des informations concernant des concerts à venir sur ce nouvel instrument.

Pour terminer ce bulletin, Claude Beaudry nous souligne les dernières parutions discographiques pour orgue.

Bonne lecture et à bientôt.

Noëlla Genest
Coordinatrice.

Dans ce bulletin:


Recension:
Le livre d'orgue de Montréal par Élisabeth Gallat-Morin

par Claude Beaudry
Élisabeth Gallat-Morin, Le Livre d'orgue de Montréal (La Vie musicale en Nouvelle-France, 1), Montréal: Presses de l'Université de Montréal et Paris: Éditions aux Amateurs de livres, 1988, 540p. (Réimpression du fac-similé de la Fondation Lionel-Groulx, (1981), 68.00$.

___________________ Un manuscrit de musique française classique, étude critique et historique: le Livre d'orgue de Montréal (La Vie musicale en Nouvelle-France, 2). Montréal: Presses de l'Université de Montréal et Paris: Éditions aux Amateurs de livres, 1988, 459p. 65,00$.

À la recherche d'informations sur la pratique musicale en Nouvelle-France dans les archives de la Fondation Lionel-Groulx, la musicologue montréalaise Élisabeth Gallat-Morin fit, en 1978, la découverte d'un volumineux recueil manuscrit de musique d'orgue. Ce gros document ne portait, pour toute identification, que les inscriptions suivantes: «Pièces d'orgue», «J.J. Girouard 1847» et «Girard 1724». Comme la graphie de la musique était manifestement du 17e ou du 18e siècle, Madame Gallat-Morin devint immédiatement consciente «d'être en présence d'une source importante de musique d'orgue française du Grand siècle». Grâce à son initiative, le précieux manuscrit était publié, en 1981, par la Fondation Lionel-Groulx et une édition moderne était lancée, sous la responsabilité de Kenneth Gilbert et de l'éditeur Jacques Ostiguy de Saint-Hyacinthe.

Connu maintenant sous le nom de Livre d'orgue de Montréal, le manuscrit de plus de 500 pages et contenant 398 pièces d'orgue anonymes a suscité bien des interrogations: quelle est son origine? qui était ce Girard dont la signature apparaît à l'intérieur de la couverture? quelle est la valeur de cette musique? comment se compare-t-elle aux autres sources de cette époque qui ont survécu? qui sont les auteurs de ces pièces d'orgue? Il n'en fallait pas plus pour inciter Élisabeth Gallat-Morin à entreprendre une étude très poussée de ce document unique, qui s'est avéré être le plus important manuscrit de musique d'orgue française connu jusqu'à maintenant. Ce travail de recherche, long et minutieux, devint l'objet d'une thèse de doctorat qui valut récemment à Madame Gallat-Morin un Ph.D. en musicologie de l'Université de Montréal. Un manuscrit de musique française classique, étude et historique: le Livre d'orgue de Montréal, constitue l'essentiel de cette thèse remaniée en vue de la présente publication dans la collection: la Vie musicale en Nouvelle-France. Cet important volume fait état des connaissances actuelles sur le Livre d'orgue de Montréal dont un exemplaire du fac-similé, réimprimé en 1988, est également disponible dans la même collection.

L'étude critique et historique de Madame Gallat-Morin se présente en deux volets. La première partie présente le manuscrit, notamment la couverture, l'étude du papier et des différents filigranes, les diverses graphies indicatives de l'intervention de plusieurs mains, les hypothèses de datation du manuscrit, le regroupement des 6 Messes, 11 Magnificat et 2 Te Deum par ton d'église et par genre liturgique, les registrations et une tentative d'identification de la musique (par comparaison avec les autres sources connues de cette époque, 16 pièces, jusqu'ici, ont été identifiées comme étant de Nicolas Lebègue).

L'auteur essaie ensuite de remonter à la source du manuscrit à l'aide d'un fil conducteur ainsi ténu que le simple nom des deux personnes, qui ont apposé leur signature: J.J. Girouard au 19è siècle et Girard au 18e. Ce dernier a été identifié comme étant Jean Girard, né en 1698 à Saint-Médard de Bourges, en France. Formé musicalement dès l'enfance, ce clerc tonsuré débarqua à Montréal en 1724 et y vécut jusqu'en 1760 au Séminaire des Sulpiciens, comme enseignant et organiste à Notre-Dame de Montréal. Tout concorde, selon l'auteur, pour affirmer que ce Girard a bien apporté avec lui le manuscrit de France. Après la mort de celui-ci, l'ouvrage, vraisemblablement conservé par les Sulpiciens, passa ultérieurement entre les mains de Jean-Joseph Girouard en 1847 pour se trouver finalement dans la bibliothèque du Chanoine Lionel Groulx en 1950. Ce n'est que 28 ans plus tard que le précieux document tombait par hasard dans les mains d'Élisabeth Gallat-Morin, musicologue perspicace qui comprit l'importance de sa découverte et en fit rapidement profiter le monde de l'orgue.

La seconde partie de l'étude de Madame Gallat-Morin, plus substantielle, porte sur la musique du Livre d'orgue de Montréal. L'analyse des oeuvres révèle «plusieurs éléments stylistiques intéressants dans les liens qui existent entre les pièces individuelles et les divers cahiers dont elles font partie, d'une part, et entre ces pièces et l'ensemble du répertoire, d'autre part». Les diverses caractéristiques observées «permettent d'avancer l'hypothèse d'une chronologie des diverses composantes du manuscrit». Il est intéressant de noter que les pièces identifiées comme étant de Lebègue n'ont pas été transcrites de l'édition imprimée et seraient des versions antérieures. De plus, d'autres pièces sont écrites dans un style proche de celui de Lebègue et pourraient être des oeuvres inconnues du maître ou de ses élèves. Madame Gallat-Morin est d'avis, après l'analyse des diverses hypothèses avancées, que la musique du manuscrit serait antérieure à 1690. Par contre, les oeuvres auraient été recopiées au cours de la période allant de 1666 à 1720. En outre, quelques pièces semblent avoir été modifiées pour les adapter à un orgue à un seul clavier divisé, type d'instrument vraisemblablement en usage à Montréal à l'époque de Jean Girard.

En conclusion, l'auteur reproduit un texte de Nicolas Lebègue intitulé «Le mélange des jeux» et dresse la table du contenu du Livre d'orgue de Montréal. Suivent un catalogue thématique des 398 pièces d'orgue, une bibliographie et un index.

Si de nombreuses questions demeurent, pour le moment, sans réponse, il n'en reste pas moins que le présent ouvrage apporte un nouvel éclairage sur «l'usage quotidien que faisait un organiste de paroisse ou de couvent de son livre d'orgue: «composition» de Magnificat à partir de versets de Messe, adaptation des oeuvres à des instruments de dimensions plus restreintes que celui pour lequel la musique avait été écrite, chiffrage des versets de plain chant qu'il devait accompagner».

Grâce à Jean Girard, à la communauté des Sulpiciens, à la famille J.J. Girouard et au Chanoine Lionel Groulx, ce témoin important de la musique d'orgue française de la période classique n'a pas subi le sort réservé à la plupart de ses semblables dont on a jusqu'ici perdu la trace, ce qui a valu à Élisabeth Gallat-Morin de mener à bien sa recherche avec toute la rigueur scientifique qui s'imposait en de telles circonstances. Puisse le hasard mettre sur le chemin de chercheurs de la trempe de Madame Gallat-Morin d'autres sources aussi importantes de renseignements sur la pratique musicale en France et en Nouvelle-France au cours des 17e et 18e siècles et contribuer ainsi à faire avancer d'un grand pas notre histoire musicale.


Inauguration d'un nouvel orgue en Mauricie:
Église Sainte-Catherine-de-Sienne de Trois-Rivières-Ouest

par Paul Grimard

Le 18 décembre dernier, une petite délégation de jeunes organistes de Québec s'est rendue à Trois-Rivières-Ouest pour y entendre l'organiste réputé Dom André Laberge o.s.b. Ce maître de l'orgue nous a fait goûter des oeuvres variées couvrant un large éventail du répertoire dédié à l'orgue, telles la Toccata tertia de Muffat, la Fantaisie sur le choral "Loué sois-tu Jésus Christ" de Buxtehude, trois Noëls bourguignons de Balbastre, le choral Gloire à Dieu au plus haut des cieux et le Prélude et fugue en mi mineur de Bach, la Sonate no 4 de Mendelssohn, le Prélude sur "Rhosymèdre" de Vaughan Williams, le Postlude pour l'office des Complies de Jehan Alain, ainsi que l'Introduction et Passacaille de Max Reger. Ce programme, intreprété avec le plus grand raffinement, a enchanté, malgré des conditions acoustiques défavorables, le public trifluvien qui s'était réuni dans l'église Sainte-Catherine-de-Sienne à l'occasion de l'inauguration du nouvel orgue paroissial.

Cet orgue à traction mécanique porte le numéro 20 de l'atelier de facture Orgues Létourneau de Saint-Hyacinthe. Il est le plus important instrument construit à ce jour au Québec par ce facteur, les autres étant ceux du Conservatoire de Hull, de l'organiste Monique Gendron à Outremont, du Collège Jésus-Marie à Sillery, de l'église Saint-Jean-de-Brébeuf à Sherbrooke et celui de Saint-Césaire. Mentionnons aussi les restaurations des orgues historiques à traction mécanique de Saint-Michel de Vaudreuil, de Saint-Maurice, de Saint-Stanislas et de Sainte-Cécile-de-Milton.

L'orgue de Sainte-Catherine-de-Sienne comprend 25 jeux dont un emprunt (comportant 32 rangs de tuyaux) répartis sur deux claviers (58 notes) et un pédalier (32 notes). Bien que l'action des claviers soit mécanique, la commande des jeux est électrique et permet l'emploi d'un système de combinaisons électroniques. L'orgue est accordé au tempérament égal selon le diapason international (la: 440). Sa composition est la suivante:

Grand-Orgue

Positif (expressif)
Montre8
Bourdon8
Flûte à cheminée8
Salicional8
Prestant4
Flûte à fuseau4
Flûte conique4
Doublette2
Nazard2 2/3
Larigot1 1/3
Quarte de nazard2
Cymbale 1III
Tierce1 3/5
Douçaine16
Fourniture 1 1/3IV
Hautbois8
Trompette8
Tremblant
Clairon4


Pédale
Soubasse16
Montre8
Bourdon8
Prestant4
Fourniture 2 2/3III
Basson16
Trompette (GO)8

Aux dires du facteur lui-même, Fernand Létourneau, «cet orgue a d'abord été conçu pour bien servir la liturgie, comme en témoigne sa division expressive, nécessaire à l'accompagnement des solistes et des choeurs. Le choix des jeux, qu'on trouve dans les trois divisions, en fait un orgue éclectique, bien adapté à l'interprétation de tout le répertoire».

Enfin le père-curé Yvon Veilleux, dans son message joint au programme, a eu des propos des plus réconfortants pour les musiciens qui se dévouent pour que la musique jouée dans nos églises soit belle, signifiante et priante comme il se doit: «Il s'agit d'un investissement important pour doter notre église, Sainte-Catherine-de-Sienne, d'un instrument de haute qualité qui durera pendant des siècles, et dont on sera toujours fier. Cet instrument de grand prestige servira non seulement à la liturgie mais aussi à la culture pour les générations à venir».


Concerts à Sainte-Catherine-de-Sienne de Trois-Rivières-Ouest
par Michelle Quintal et Denis Bédard

Le 11 avril 1989, pour la série Pro Organo Mauricie, Suzanne Bellemare y fera un concert avec le percussionniste Guy Lévesque; ils joueront, entre autres, Concerto-Fantasy pour percussion et orgue du compositeur canadien Tallivaldis Kenins, oeuvre écrite en 1976.

Le 12 mai 1989, ce sera au tour de l'organiste Raymond Perrin de s'y faire entendre avec le Quintette de cuivres de Trois-Rivières.

Finalement, le 19 mai 1989, Denis Bédard (Québec) et l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières interpréteront entre autres, le Concerto pour orgue et orchestre de Francis Poulenc.

Les deux événements du mois de mai seront entendus à l'émission «Les Grands Concerts de Radio-Canada».


Discographie
par Claude Beaudry

Bach, Johann Sebastian

    Chorals " Neumeister". Préludes et fugues BWV 533, 549, 550. Passacaille et fugue BWV 582. 3e sonate BWV 527. Fantaisie BWV 571.
    Hans Fagius
    Orgue Cahman (1728) de Leufsta Bruk (Suède)
    BIS 379/380 (2 CD)

    Concertos pour orgue BWV 596, 593, 594, 592, 595
    Simon Preston
    Orgue Marcussen de la Cathédrale de Lübeck
    DG 423 087-2

    Le Dogme en musique: Prélude et fugue BWV 552. 21 chorals BWV 669-689. 4 duetti BWV 802-805
    Bernard Foccroulle
    Orgue Schnitger de Groningen (Hollande)
    RICERCAR RIC 042018/19 (2 CD)

    Le jeune Bach: Préludes et fugues BWV 531, 535, 539. Concerto BWV 592. In dulci jubilo BWV 751. Fantaisie BWV 572. Canzone BWV 588. Petite fugue BWV 578
    Michael Murray
    Orgue Kney de St. Thomas College, St. Paul, MN
    TELARC CD 80179

    Les Oeuvres pour orgue (réédition en compact de la quasi intégrale enregistrée entre 1956 et 1971)
    Helmut Walcha
    Orgue des églises St-Laurent d'Alkmaar et St-Pierre-le-Jeune de Strasbourg
    ARCHIV 419904-2 (12 CD)

    Soli Deo Gloria. Chorals et pièces diverses. Prélude et fugue en la mineur
    Pierre Grandmaison
    Orgue Guilbault-Thérien de la Chapelle du Sacré-Coeur, Basilique Notre-Dame, Montréal
    SONART S-1001-2

Buxtehude, Dietrich

    Préludes, toccatas, chaconnes, cazonettas, passacaille, fugue, etc.
    Marie-Claire Alain
    Orgue Schnitger de Groningen (Hollande)
    ERATO ECD 75350 (3 CD)

Couperin, François

    Messe à l'usage des paroisse. Messe à l'usage des couvents. avec alternance de plain-chant. Avec Guilain, Jean-Adam: Suites des 1er, 2e et 3e tons
    Bernard Coudurier
    Orgue Formentelli de la cathédrale d'Albi
    BNL 112725 (2 CD)

Dandrieu, Jean-François

    Quatre suites pour orgue. Cinq Noëls.
    André Isoir
    Orgue de l'Abbaye St-Michel en Thiérache
    ADDA 581052

Le Livre d'orgue de Montréal

    Réjean Poirier
    Orgue de la cathédrale de Vabres l'Abbaye/Aveyron
    ARIANE 140

Messiaen, Olivier

    Les Corps glorieux. L'Ascension.
    Susan Landale
    Orgue de l'église Saint-Vincent-de-Paul, Paris
    ADDA 581059

Reger, Max

    Fantaisie et fugue sur "Halleluja! Gott zu loben". Introduction, passacaille et fugue en mi mineur. Fantaisie et fugue en ré mineur.
    Daniel Matrone
    Orgue de Notre-Dame de Bordeaux
    REM 311068

Saint-Saens, Camille

    Oeuvres pour orgue: préludes, fantaisies, improvisations, etc.
    Joachim Dorfmüller
    Orgue Klais de la cathédrale d'Altenberger (Allemagne)
    CAPRICCIO 10 118

Sandvold, Arild

    Musique pour orgue.
    Kare Nordstoga
    Orgue de de la cathédrale de Haderslev (Danemark)
    SIMAX PSC 1028

Soler, Antonio

    Six concerti pour 2 orgues.
    Hanni Widmer et Bruno Eberhard
    Orgue de la cathédrale St. Ursen de Solothurn (Suisse)
    EX LIBRIS CD 6025

Vierne, Louis

    1ere symphonie pour orgue. Quatre pièces de pantaisie: Dédicace, Impromptu, Étoile du soir, Carillon de Westminster.
    Daniel Chorzempa
    Orgue Cavaillé-Coll de la cathédrale St-Sernin de Toulouse
    PHILIPS 422058-2

    2e symphonie pour orgue.
    Maurice Clerc
    Orgue Cavaillé-Coll de la cathédrale St-Sernin de Toulouse
    ADDA 581052

    Vingt-quatre pièces de fantaisie.
    Olivier Latry
    BNL 112742 (2 CD)