Biographies d'organistes d'aujourd'hui
Biographies of today's organists



C


Sylvain Caron

Text in English

Sylvain Caron a commencé sa formation musicale chez les Petits chanteurs du Mont-Royal. Il a poursuivi ses études dans la classe de Raymond Daveluy, au Conservatoire de musique de Montréal, pour obtenir un Deuxième prix en orgue. Puis, grâce à une bourse du Conseil des arts du Canada, il a séjourné un an à Paris pour se perfectionner auprès de Daniel Roth et de Jean Langlais. De retour au pays, il a complété une maîtrise et un doctorat sur l’orgue symphonique, sous la direction d’Antoine Reboulot, à l’Université de Montréal.

Sylvain Caron a donné de nombreux récitals, notamment une intégrale Franck, et il a enregistré un disque compact dans le coffret Les orgues anciens du Québec (VOX 7829-2). Il s’est distingué en remportant, en 1986, le Premier prix du concours John Robb.

Professeur d’écriture et vice-doyen aux affaires académiques à la Faculté de musique de l’Université de Montréal, Sylvain Caron est aussi organiste titulaire au couvent des Dominicains (Montréal) et directeur artistique des Éditions LAUDEM (l’Association des organistes liturgiques du Canada). Ses écrits musicologiques, qui portent notamment sur la musique liturgique et les compositeurs québécois, sont publiés au Canada, aux États-Unis et en France.

Enregistrements

retour au menu retour au début

Sylvain Caron began his musical studies with the Petits chanteurs du Mont-Royal (Mount Royal Children's Choir). He pursued his studies in the class of Raymond Daveluy, at the Montreal Conservatory of Music, where he was awarded a Second Prize in organ. Then, thanks to a grant awarded by the Canadian Arts Council, he went to France to study with Daniel Roth and Jean Langlais. Back to Canada, he completed, at the University of Montreal, a Master's degree and a Ph.D. on symphonic organ under the supervision of Antoine Reboulot.

Sylvain Caron gave many recitals, namely a complete series on the works of Franck, and recorded a CD included in the "Historic Organs in Quebec" series (VOX 7829-2). In 1986, he won First prize at the John Robb Organ Competition.

Musical writing teacher and vice-dean for academic affairs of the Music Department at the University of Montreal, Sylvain Caron is titular organist at the Dominican Fathers Convent in Montreal and is artistic director of LAUDEM (Canadian Association of Liturgical Musicians) publishing house. His writings in musicology, dealing with liturgical music and Quebec composers, are published in Canada, in the United States and in France.

Recordings

retour au menu retour au début


Esther Clément

Text in English

Née à Sherbrooke en 1974, elle obtient, respectivement en 1998 et en mai 2000, un baccalauréat et une maîtrise en interprétation-orgue sous la direction d'Antoine Bouchard à la Faculté de musique de l'Université Laval à titre de boursière du fonds FCAR. Parallèlement, elle a complété un baccalauréat en éducation musicale. À l'été 1999, elle se perfectionne auprès de Kenneth Gilbert à l'Académie internationale d'orgue et de clavecin de Rimsouki.

Esther Clément s'est qualifiée comme finaliste pour participer à l'épreuve finale du Concours d'orgue de Québec, édition 1998, qui a eu lieu à l'église des Saints-Martyrs-Canadiens à Québec.

Elle est titulaire des grandes orgues de l'église Saint-Roch à Québec depuis septembre 2001, succédant ainsi à Denis Bédard. Auparavant, elle était organiste-titulaire à l'église Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle à Sainte-Foy. Elle a été accompagnatrice et répétitrice des Petits Chanteurs de Charlesbourg de 1995 à 2004: elle a gravé deux disques avec eux en 1998 et 1999. Elle est, depuis l'automne 2000, accompagnatrice du choeur L'Écho du Lac.

Esther Clément se fait entendre régulièrement comme accompagnatrice et soliste. Elle a eu l'occasion de se produire plusieurs fois avec l'ensemble vocal L'Escaouette d'Asbestos, le Choeur symphonique de Sherbrooke ainsi que l'ensemble Polyphonia de Québec. Aussi, elle était l'invitée des Amis de l'orgue de Québec au printemps 2000 et en novembre 2001, à l'occasion de son concert inaugural à Saint-Roch, ainsi que l'invitée de la société Pro-Organo Mauricie en mars 2004, et des Amis de l'orgue de Drummondville en 2004. En plus d'être directrice artistique du Festival du printemps à Saint-Roch, elle enseigne la musique à la Commission scolaire Beauce-Etchemin.

retour au menu retour au début

Born in Sherbrooke en 1974, she completed a Bachelor's degree in 1998 and a Master's degree in 2000 under Antoine Bouchard's supervision at the Music Department of Laval University in Québec City as a scholarship holder from the FCAR. At the same time, in the summer of 1999, she pursued her musical education with Kenenth Gilbert at the Rimouski International Organ and Harpsichord Academy.

Esther Clément was chosen as a finalist for the 1998 Quebec Organ Competition held in Sts. Martyrs-Canadiens church in Quebec City.

She is the titular organist at St. Roch church in Québec City, since September 2001 where she succeeded to Denis Bédard. Prior to this appointment, she was titular-organist at St. Jean-Baptiste-de-la-Salle church in Sainte-Foy. She has been accompanist for the Petits Chanteurs de Charlesbourg from 1995 to 2004; she recorded two CDs with them in 1998 and 1999. She is, from fall 2000, accompanist for the L'Écho du Lac choir.

Esther Clément performs regularly as accompanist and soloist. She performed many times with L'Escaouette Vocal Ensemble, from Asbestos, the Sherbrooke Symphonic Choir and with the Polyphonia Ensemble from Quebec City. She was, in the spring 2000 and again in November 2001 in her inaugural recital in St. Roch church, the guest recitalist of the Amis de l'orgue de Québec. In March 2004, she performed for Pro-Organo Mauricie and for Les Amis de l'orgue de Drummondville in 2004. On top of being the artistic director the the Spring Organ Festival in St. Roch, she teaches music for the Beauce-Etchemin School Commission.

retour au menu retour au début


Mario Coutu

Text in English

Mario Coutu a commencé ses études musicales à 9 ans. Après une formation en piano, solfège, harmonie et contrepoint, il poursuit ses études d'orgue sous la direction de Raymond Daveluy, Anthony King et Philip Crozier. Il obtient, en 1982, un diplôme du Conservatoire Royal de Toronto avec la mention Très grande distinction. Il entreprend sa carrière de musicien liturgique en 1976 alors qu'il est nommé organiste à l'église de la Nativité, à LaPrairie. Il occupera ce poste jusqu'à sa nomination de titulaire des grandes orgues de la cathédrale Saint-Jean-l'Évangéliste, de Saint-Jean (Québec), en 1985.

Comme interprète, il possède un vaste répertoire couvrant toutes les époques de l'histoire de l'orgue, de la Renaissance jusqu'à la période contemporaine.

Parallèlement à ses activités d'organiste liturgique, il y a donné de nombreux concerts dans des églises de la Montérégie et de Montréal, tant comme soliste qu'avec choeur ou orchestre. Il est également actif comme pédagogue dans la région du Haut-Richelieu.

En octobre 2008, il a complété un doctorat à l'Université de Montréal, en soutenant une thèse intitulée « Chant liturgique dans le diocèse de Montréal entre 1903 et 1951 : construction et essor d'un réseau ». Membre actif de LAUDEM (Association des musiciens liturgiques du Canada), il écrit régulièrement des articles pour le bulletin de cette association. Depuis janvier 2003, il anime des émissions musicales à Radio Ville-Marie.

retour au menu retour au début

Mario Coutu began his musical studies at the age of 9. After studies in piano, solfeggio, harmony and counterpoint, he went to study the organ with Raymond Daveluy, Anthony King and Philip Crozier. In 1982, he was awarded a diploma from the Toronto Royal Conservatory with the mention Très grande distinction. He started his liturgical musician carreer in 1976 at the Nativity Church in LaPrairie. He held that function until his appointment as titular organist at St. Jean the Evangelist Cathedral, in St. Jean (Québec), in 1985.

As a performer, his repertoire covers all periods, from the Renaissance to the contemporary era.

Apart from his duties as liturgical organist, he gave many recitals in churches located in the Montérégie and Montréal regions either as soloist or with chorus or with orchestra. He is also a teacher in the Haut-Richelieu region.

In October 2008, he completed a Ph.D. at University of Montreal by supporting a thesis entitled "Liturgical music in the Montreal diocese between 1903 and 1951: network construction and development". As an active member of LAUDEM (Canadian Association of Liturgical Musicians), he regularly writes articles for the association's bulletin. Since January 2003, he presents musical programmes at Radio Ville-Marie.
retour au menu retour au début


Philip Crozier

Text in English

Philip Crozier est né en Angleterre. Il commença ses études musicales dès l'âge de six ans. Plusieurs années durant, il fut choriste aux cathédrales de Blackburn et de Carlisle. A seize ans, il se consacra plus particulièrement à l'orgue. Diplômé de l'université de Cardiff en 1979, il se vit attribuer le Prix d'orgue Glynne Jones en 1978 et 1979. De 1978 à 1980, il étudia à Paris avec André Marchal. À sa mémoire, en 1981, il exécuta, l'oeuvre complète pour orgue de César Franck. En 1990, il présenta, en quatre concerts, l'oeuvre complète pour orgue de Jehan Alain et, en 1995, présenta la première canadienne de l'oeuvre Hommage à Henry Purcell de Peter Eben, et ce, à la demande du compositeur. Il donne régulièrement des concerts en Europe, en Amérique ainsi que des enregistrements sur les ondes de Radio Canada. En 1984, il vint s'installer à Montréal où il épousa Sylvie Poirier. Outre ses activités de concertiste, Philip Crozier fut nommé en 1986, organiste attitré et maître de chœur à St. James United Church et au Temple Emanu-El-Beth Sholom à Montréal.

Philip Crozier et son épouse, Sylvie Poirier, ont donné, depuis 1990, des concerts duo pour orgue en Europe, en Amérique, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon, à Hong Kong, au Brésil et ont fait des enregistrements pour Radio-Canada et la Radio Polonaise. Ils ont également commandé des œuvres à 4 mains pour orgue à Francis Jackson, Denis Bédard, Barrie Cabena, Jacobus Kloppers, Ralf Bölting and Gilles Rioux et Jean-Luc Perrot. Ils ont aussi réalisé quelques disques compacts. Ilt ont été récipiendaires de bourses de la part du Ministère des affaires extérieures et du commerce extérieur du Canada, ainsi que du support de l'Ambassade canadienne en Allemagne et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

À la suite du décès de Sylvie Poirier, le 21 décembre 2013, Philip Crozier poursuit sa carrière en solo.

Enregistrements

retour au menu retour au début

Born in Preston, England, Philip Crozier began learning the piano at six and was also a treble chorister in both Blackburn and Carlisle Cathedral choirs. His interest in the organ started very early and he began organ study at the age of sixteen. In 1979 he graduated from the University of Wales at Cardiff where he was awarded the Glynne Jones Prize for Organ in 1978 and 1979. Between 1978 and 1980 he studied in Paris with the blind French organist André Marchal in whose memory he performed the complete organ works of César Franck in 1981. In 1990 he presented the complete organ works of Jehan Alain in four concerts and in 1995 gave the Canadian première of Petr Eben's Hommage à Henry Purcell at the request of the composer. Philip Crozier has given recitals extensively in Europe and North America and appears regularly on Radio Canada. In 1984, after his move to Canada, he married Sylvie Poirier. In 1986, Philip Crozier was appointed Director of Music at St. James United Church, Montreal, and Organist/Choirmaster at Temple Emanu-El-Beth Sholom.

Philip Crozier and his wife, Sylvie Poirier, have appeared as an organ duo team since 1990 giving concerts in Canada, U.S.A., France, Germany, Italy, U.K., Monaco, Denmark, Norway, Poland, Czech Republic, Australia, New Zealand, Hong Kong, Japan and Brazil, as well as broadcasts for Radio Canada and Polish National Radio. In addition they have commissioned and premièred organ duets by Francis Jackson, Denis Bédard, Barrie Cabena, Jacobus Kloppers, Ralf Bölting and Gilles Rioux and Jean-Luc Perrot. They have released several compact discs of organ duets. They were the recipients of grants from the Department of Foreign Affairs and International Trade (Canada), with support from the Canadian Embassy in Germany, and the Conseil des arts et des lettres du Québec.

Following Sylvie Poirier's death on December 21st, 2013, Philip Crozier pursues his carrier as soloist.

Recordings

retour au menu retour au début