Biographies d'organistes d'aujourd'hui
Biographies of today's organists



G


Denis Gagné

Text in English

Né à Montréal, Denis Gagné débute ses études musicales au piano pour ensuite se tourner vers l’orgue auprès de Réjane Desautels. Après six ans dans les classes d’orgue de Yves G. Préfontaine et d’Hélène Panneton il entrait, en septembre 2004, au Conservatoire de musique de Montréal afin de terminer ses études auprès de Jean LeBuis et Suzanne Goyette.

On a pu l’entendre en concert dans la région montréalaise notamment au Grand Séminaire, à la Basilique-Cathédrale Marie-Reine-du-Monde, à l’église du Très-Saint-Nom-de-Jésus, ainsi qu’à la Basilique-Cathédrale Notre-Dame de Québec. Suite à une classe de maître avec le chef d'orchestre français Hervé Niquet, il a été choisi pour participer à un concert Charpentier avec l'ensemble vocal féminin « Les dames de la nouvele sinfonie ». Ce concert, qui a eu lieu à la chapelle du Sacré-Coeur de la basilique Notre-Dame de Montréal dans le cadre du festival d'Orgue et couleurs, était dirigé par M. Niquet.

Comme accompagnateur, Denis Gagné a eu la chance de travailler aux côtés de chanteurs et de choeurs réputés du Québec tels « Les petits chanteurs du Mont-Royal » et « Le choeur Saint-Laurent » lors de nombreux concerts et célébrations spéciales, dont certaines diffusées à la télévision de Radio-Canada. En octobre 2005, il participait à un concert-bénéfice pour les Fraternités Monastiques de Jérusalem aux côtés de la soprano Nathalie Choquette.

Très actif dans le milieu musical liturgique, Denis Gagné a occupé, entre 1996 et 2006, le poste d'organiste aux paroisses Saint-Édouard, Notre-Dame-du-Très-Saint-Sacrement et Notre-Dame-de-Grâce à Montréal. Présentement, il est organiste titulaire à la paroisse Saint-Léonard et co-titulaire au Sanctuaire du Saint-Sacrement. Depuis 2005, il est membre du conseil d'administration des Amis de l'orgue de Montréal.

Enregistrements

retour au menu retour au début

Born in Montreal, Denis Gagné first began his musical studies at the piano then went on to study the organ with Réjane Desautels. After six years in organ classes of Yves G. Préfontaine and Hélène Panneton, he was admitted, in September 2004, at the Montreal Conservatory of Music to complete his studies with Jean LeBuis and Suzanne Goyette.

He gave recitals in the Montreal region namely in the Great Seminary, in Mary Queen of the World Basilica-Cathedral, in Holy Name of Jesus Church, and in Notre-Dame Basilica-Cathedral in Quebec City. Following a master class given by French director Hervé Niquet, he was chosen to take part in a Charpentier concert with female voices ensemble « Les dames de la nouvele sinfonie ». This concert was given, as part of the « Organ and colours » festival, in the Sacré-Coeur chapel of the Notre-Dame Basilica in Montreal, under the direction of Mr. Niquet.

As accompanist, Denis Gagné worked in recitals and special services with reknown Quebec singers and choirs such as « Les petits chanteurs du Mont-Royal » and « Choeur St. Laurent ». Some of these services have been televised over the CBC French network. In October 2005, he took part, with soprano Nathelie Choquette, in a concert to raise funds for the Jerusalem Monastic Fraternities.

Very active in the liturgical music world, Denis Gagné was, between 1006 and 2006, organist in St. Edouard, Notre-Dame-du-Très-Saint-Sacrement and Notre-Dame-de-Grâce parishes in Montreal. He is now the titular organist in St. Leonard parish and co-organist in Holy Sacrement Shrine. Since 2005, he is a member of the board of « Les Amis de l'orgue de Montréal ».

Recordings

retour au menu retour au début


Dom Richard Gagné

Text in English

Dom Richard Gagné est né en 1954, à L'Islet-sur-Mer, au Québec. Il a fait ses études musicales au Conservatoire de Musique de Québec de 1969 à 1976 et il y obtint des Premiers Prix d'orgue, d'harmonie, d'histoire de la musique et de musicologie. De retour dans cette même institution de 1987 à 1990, afin d'y compléter sa formation en écriture, en composition et en analyse musicale, on lui décerna alors, ses prix de contrepoint et de fugue. Il compte parmi ses professeurs: Claude Lavoie, Noëlla Genest, Pierick Houdy, Irène Brisson et Pierre Genest.

Entré à l'abbaye de Saint-Benoît-du-Lac en 1976, il y fut ordonné prêtre en 1984. Parallèlement à sa formation monastique et théologique, il se perfectionna, pour l'orgue auprès de Dom André Laberge et reçut l'essentiel de sa formation d'improvisateur auprès de Raymond Daveluy.

Dom Gagné s'est fait entendre à plusieurs reprises, en concert, à travers le Québec, et Radio-Canada a diffusé un bon nombre de ses improvisations. En 1991 et 1994, il fut invité, à titre de professeur d'improvisation, à la session de Musique Sacrée d'Épinal, en France.

Enfin, Dom Richard Gagné a succédé à Dom Jean Claire, comme maître de choeur de l'abbaye de Solesmes, poste qu'il a occupé de 1996 à 2003, tout en étant organiste titulaire de cette même abbaye à partir de 1998. De retour au Canada en 2004, il est présentement maître de choeur à l'Abbaye Saint-Benoit-du-Lac.

Enregistrements

retour au menu retour au début

Dom Richard Gagné was born in 1954 in L'Islet-sur-Mer, Quebec. He studied music at the Quebec Music Conservatory in Quebec City from 1969 to 1976, receiving First Prizes in organ, harmony, music history, and musicology. He returned to the same institution from 1987 to 1990 in order to complete his tuition in music theory, composition, and musical analysis, and was awarded prizes in counterpoint and in fugue. He studied with Claude Lavoie, Noëlla Genest, Pierick Houdy, Irène Brisson, and Pierre Genest.

He entered the Abbey of Saint-Benoît-du-Lac in 1976 and was ordained a priest in 1984. While pursuing his monastic and theological training, he continued his organ studies with Dom André Laberge, and received the main part of his training in improvisation from Raymond Daveluy.

Dom Gagné has frequently been heard in concert throughout Quebec. Furthermore, Radio-Canada broadcasted many of his improvisations. In 1991 and 1994, he was invited to teach improvisation at the Sacred Music workshop in Épinal (France).

Finally, Dom Richard Gagné succeeded Dom Jean Claire as choirmaster at the Solesmes Abbey, a post he held from 1996 to 2003, while concurrently holding the post of organist as of 1998. Back in Canada in 2004, he is now choirmaster at St. Benoit-du-Lac Abbey.

Recordings

retour au menu retour au début


Dominique Gagnon

Text in English

Né à Saint-Odilon, Dominique Gagnon est admis au Conservatoire de musique de Québec en 1989 où il amorce sa formation d'organiste sous la direction de Noëlla Genest, formation couronnée par l'obtention du prix du Conservatoire en mai 1998, avec mention " grande distinction ".

Dominique Gagnon s'est également distingué au Concours Clermont-Pépin où il a remporté le premier prix en piano quatre années consécutives, soit en 1991, 1992, 1993 et 1994. Aussi, il est double-lauréat du Concours d'orgue de Québec, édition 1998 et 2001, où il a obtenu les deux fois le Deuxième prix. En novembre 1999, il remportait le premier prix du Concours John-Robb.

Dominique Gagnon est titulaire des grandes orgues de l'église de Sainte-Marie de Beauce depuis 1993. Il se fait entendre régulièrement comme soliste pour différentes sociétés de concert partout au Québec. Il s'est également produit sur les ondes de Radio-Canada dans le cadre de la série « Jeunes artistes » à l'été 1999. En juillet 2000, il se produisait dans le cadre du prestigieux congrès du CRCO/RCCO à Québec. En plus d'être chef de chœur de l'Écho du Lac depuis septembre 2000, il accompagne de nombreux chœurs de la région. Enfin, il est directeur artistique du Festival d'orgue de Sainte-Marie de Beauce et professeur d'orgue au Cégep Sainte-Foy à Québec.

retour au menu retour au début

Born in St. Odilon, Dominique Gagnon was admitted at the Quebec Conservatory of Music in 1989 where he studied organ with Noëlla Genest and was awarded the Prix du Conservatoire in May 1998, with “grande distinction”.

Dominique Gagnon distinguished himself at the Clermont Pépin Competition where he was awarded First prize four consecutive years, in 1991, 1992, 1993 and 1994. He is also a double finalist at the Quebec Organ Competition, in 1998 and 2001, where he was awarded, both times, the Second prize. In November 1999, he won First prize at the John Robb Organ Competition.

Dominique Gagnon is titular organist at Sainte-Marie de Beauce church since 1993. He often performs as solist or as accompanist for many concert societies all over Quebec. He was invited by Radio-Canada, to perform as part of the Young Artists series. In July 2000, he performed at the prestigious RCCO Annual Convention in Quebec City. Aside from being choir director the Echo du Lac Choir in Lac Etchemin since 2000, he performs as accompanist for several choirs in the Quebec region. He is artistic director for St. Marie Organ Festival and organ professor at the St. Foy CEGEP in Quebec City.

retour au menu retour au début


Francis Gagnon

Text in English

Né à Saint-Hyacinthe, Francis Gagnon y a étudié l'orgue avec Jeanine Spronken. Ensuite au CEGEP de Drummondville, il a travaillé avec Paul Vigeant. Par la suite, à l'Université Laval, il complétera un baccalauréat ainsi qu'une maîtrise en interprétation sous la direction de l'abbé Antoine Bouchard.

Depuis 1989, Francis Gagnon est professeur de solfège-dictée, théorie, analyse, et harmonie au CEGEP de Drummondville. Il est aussi coordonnateur du département de musique. Terminant un baccalauréat en théologie à l'Université de Sherbrooke, il exerce son ministère auprès de la jeunesse en tant que diacre permanent.

Depuis février 2004, Francis Gagnon est organiste titulaire des grandes orgues de l'église Saint-Frédéric de Drummondville. Il est aussi organiste à l'Église Unie Drummondville/Mauricie, paroisse regroupant majoritairement des gens de nationalité suisse alémanique.


retour au menu retour au début

Born in St. Hyacinthe, Francis Gagnon first studied organ with Jeanine Sproken and then at the Drummondville CEGEP with Paul Vigeant. He completed, at Laval University in Quebec City, a baccalaureate and a master degree in organ performance with Antoine Bouchard.

Since 1989, he teaches musical notation, theory, analysis and harmony at Drummondville CEGEP. He also acts as coordinator of the music department. While completing a baccalaureate in theology from Sherbrooke University, he acts as a permanent deacon serving amoung youth and young people.

In Feberuary 2004, he was appointed titular organist in St. Frederic church in Drummondville. He is also organist in Drummondville/Mauricie United Church, a parish grouping Alemannic Swiss people.

retour au menu retour au début


Nathalie Gagnon

Text in English

Nathalie Gagnon a étudié au Conservatoire de Musique du Québec à Rimouski, dans la classe de Jacques Montgrain, où elle a obtenu en 1998 le Prix avec grande distinction à l'unanimité du jury. De 1998 à 2002, elle a poursuivi des études de perfectionnement en orgue avec Michael Radulescu et en clavecin avec Gordon Murray à l'Université de musique de Vienne, en Autriche.

Elle se produit régulièrement en concert au Canada et en Autriche en tant que soliste et accompagnatrice. Elle a joué dans le cadre de plusieurs séries de concerts de prestige et a été organiste invitée au Festival de musique baroque de Lamèque. On a pu l'entendre également sur les ondes de la Chaîne culturelle et d'Espace musique de Radio-Canada, dans le cadre des émissions Jeunes Artistes, Radio-Concerts et Music from Montreal.

Boursière entre autres de la Fondation Wilfrid-Pelletier à Montréal et du Fonds FCAR, Nathalie s'est mérité le premier prix au Concours d'orgue de Québec en juin 1998. De 2003 à 2007, elle a été titulaire de l'orgue historique Mitchell de l'église Notre-Dame-de-la-Victoire à Lévis. Elle a enseigné le piano et l'orgue à l'École de musique du Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière de 2005 à 2008.

Nathalie a été membre du conseil d'administration des Amis de l'orgue de Rimouski, où elle a participé à la mise sur pied et à la rédaction du bulletin Notes d'agrément. Elle est actuellement membre du conseil d'administration et rédactrice des notes de programme des Amis de l'orgue de Québec. Elle poursuit également une carrière en communications/relations publiques, entre autres au sein de la Société Radio-Canada à Québec et à la Commission scolaire des Navigateurs.

retour au menu retour au début

Nathalie Gagnon studied at the Québec Conservatory of Music in Rimouski in the class of Jacques Montgrain where, in 1998, she received a First prize with «grande distinction». From 1998 till 2002, she studied with Michael Radulescu (organ) and with Gordon Murray (harpsichord) at the Music University of Vienna, in Austria.

She performs regularly in Canada and in Austria as soloist and accompanist. She played for several prestigious series of concerts and was a guest organist at the Lamèque Baroque Music Festival. She gave recitals over the CBC French FM Network, in broadcasts such as Jeunes Artistes, Radio-concerts and Music from Montreal program series.

She received grants from the Wilfrid-Pelletier Foundation in Montreal and from the FCAR Foundation. In June 1998, she won First prize at the Quebec Organ Competition. From 2003 to 2007, she was titular organist of the historical Mitchell organ in Notre-Dame-de-la-Victoire church in Lévis. From 2005 till 2008, she has teached piano and organ at the Music School of St. Anne-de-la-Pocatière College.

She was a Board member of Les Amis de l'orgue de Rimouski where she was involved in the development and the publication of the society's newsletter Notes d'agrément. Now, she is a Board member of Les Amis de l'orgue de Québec and also prepares concert progamme notes while pursuing a carreer as a freelance public relations agent within the Société Radio-Canada in Québec City and the Navigateurs School Board.

retour au menu retour au début


Yves Garand

Text in English

Yves Garand entreprend très tôt ses études musicales, d'abord en piano, puis il étudie au collège Marguerite-Bourgeois, à la Faculté de musique de l'Université de Montréal et au Conservatoire de musique du Québec.

Parmi ses maîtres qu'il affectionne plus particulièrement, mentionnons Françoise Aubut, Marcelle Martin-Graton et Raymond Daveluy en orgue, Janine Lachance en piano d'accompagnement et Agnès Grossmann pour la direction chorale. En 1985, il est boursier du gouvernement du Québec, ce qui lui permet d'aller se perfectionner à Paris.

Artiste polyvalent très apprécié, Yves Garand fait valoir ses talents de pédagogue, de pianiste et d'organiste accompagnateur en travaillant avec quelques-uns des meilleurs artistes lyriques et chorals du Québec. Nous avons pu l'entendre avec l'Orchestre symphonique de Québec, sous la direction de Pascal Verrot, dans un enregistrement de Noëls avec le soprano Lyne Fortin; en tournée avec l'orchestre de chambre I Musici dans l'Oratorio de Noël de Camille Saint-Saëns; et dans plusieurs concerts au Québec avec les Petits Chanteurs du Mont-Royal.

À Lachine, il est titulaire des orgues et directeur artistique à l'église des Saints-Anges, professeur de piano, directeur musical du Choeur Ambiance.

retour au menu retour au début

Yves Garand began very early his musical studies, first in piano, and then at the Marguerite-Bourgeoys College, then at the University of Montreal's Music Department, and finally at the Quebec Music Conservatory.

Françoise Aubut, Marcelle Martin-Graton, Raymond Daveluy (organ), Janine Lachance (piano) and Agnès Grossman (choir conducting) are among the teachers he feels affection for. In 1985, a grant from the Government of Quebec allowed him to pursue his studies in Paris.

Apart his teaching activities, he is a very much appreciated polyvalent artist as pianist and organist. He works with some of Quebec's best lyrical artists and choirs. He performed with the Quebec Symphony Orchestra under the direction of Pascal Verrot in a Christmas recording featuring soprano Lyne Fortin; in a concert tour with I Musici chamber orchestra performing Camille Saint-Saëns's Christmas Oratorio; and in many Quebec concerts with Les Petits Chanteurs du Mont-Royal.

In Lachine, he is the actual titular organist and artistic director at the Saint-Anges church, and also a piano teacher and the musical director of Ambiance Choir.

retour au menu retour au début


Réal Gauthier

Text in English

Réal Gauthier exerce son activité professionnelle dans plusieurs domaines connexes à l'orgue: enseignement, direction artistique, collaboration avec diverses associations vouées à la musique d'orgue, application de la musique à la liturgie, accompagnement, récitals et enregistrements.

En 1985, il est nommé titulaire de l'orgue Beckerath de l'église de l'Immaculée-Conception de Montréal. Depuis 1987, il est aussi responsable de la musique pour cette paroisse.

C'est à Gaston Arel que Réal Gauthier doit l'essentiel de sa formation. Dans sa classe, au Conservatoire de Musique de Montréal, il obtient un Premier Prix à l'unanimité du jury et sa participation à des concours lui vaut plusieurs récompenses.

Enregistrements

retour au menu retour au début

Réal Gauthier carries out his professional activities in several fields related to the organ: teaching, artistic management, collaboration with different associations dedicated to organ music, application of music to liturgy, accompaniment, recitals, and recordings.

In 1985, he is appointed titular of the Beckerath organ in Immaculée-Conception Church in Montreal. Since 1987, he is also the music director for the parish.

Most of his musical education comes from Gaston Arel. In his class, at the Montreal Conservatory of Music, an unanimous jury awarded him a First Prize. His performance in various contests brought him many awards.

Recordings

retour au menu retour au début


Monique Gendron

Text in English

Née à Montréal, Monique Gendron fit de brillantes études qui furent couronnées d'abord par un baccalauréat décerné par l'Université de Montréal, un Premier Prix d'orgue du Conservatoire de Musique du Québec et de nombreux prix de concours nationaux, dont le Prix d'Europe. Elle s'est ensuite illustrée dans des concours internationaux (Festival international de St. Albans, Angleterre; Grand Prix de Chartres, France) et a obtenu une Licence en harmonie de l'École normale de Musique de Paris, ainsi que le Diplôme de Concertiste de l'Université de Vienne. Elle eut comme principaux maîtres, en Europe, Marie-Claire Alain, Anton Heiller et Michael Radulescu.

Depuis, elle mène une carrière active tant en Europe qu'en Amérique. Les critiques apprécient son sens des styles, son art de la régistration, ainsi que l'intelligence, le raffinement et la poésie de son jeu.

Elle a créé, en 1984, Variations sur un thème de Gilles Vigneault, pour orgue, pièce écrite pour elle par Bengt Hambraeus, et en 1985, Ricercari, que Michael Radulescu lui a dédiée.

On peut entendre régulièrement Monique Gendron en solo et avec des ensembles, notamment au Salon musical qu'elle tient depuis 1985 à sa maison d'Outremont, et sur les ondes de Radio-Canada. À l'automne 1997, elle participait, entre autre, au grand-orgue de l'église Saint-Jean-Baptiste de Montréal, à la création nord-américaine d'une messe de Gabriel Charpentier. Parallèlement à cette carrière de concertiste, elle a été professeure d'orgue (classe qu'elle a fondée), d'harmonie et de contrepoint au Conservatoire de Musique du Québec à Hull jusqu'en juin 1997. Elle est aussi membre de l'Académie de Musique du Québec et du conseil d'administration de la FQAO, et continue de dispenser son enseignement à son studio privé et dans différentes régions du Québec.

Enregistrements

retour au menu retour au début

Born in Montréal, Monique Gendron, after brilliant studies, was awarded a B.A. from the University of Montréal, an Organ First Prize from the Conservatory of Music of Québec and many prizes in national contests among which the Prix d'Europe. She won fame in international constests (St. Albans' International Festival, England; Grand Prix of Chartes, France) and obtained a Master's degree in harmony from the Normal School of Music in Paris, and a Concert Performer Diploma from the University of Vienna. In Europe, she studied with Marie-Claire Alain, Anton Heiller and Michael Radulescu.

Since then, she manages an active carreer in both Europe and North America. The critics appreciate her sense for styles, her art of registration, and her intelligence, polished style and poetry of her play.

She created, in 1984, Variations on a theme from Gilles Vigneault, for organ, written for her by Bengt Hambraeus, and in 1985, Ricercari, dedicated to her by Michael Radulescu.

Monique Gendron is regularly heard as a soloist or with ensembles, namely at her Teaching Studio that she operates since 1985 in her house in Outremont, and on the CBC Radio network. In the fall 1997, she participated, among other things, as organist at Saint-Jean-Baptiste Church in Montréal, to the North American première of a mass by Gabriel Charpentier. Alongside her carrer as a concertist, she had been an organ teacher (class she founded), a teacher in harmony and counterpoint at the Québec Conservatory of Music in Hull until 1998. She is a member of the Music Academy of Québec and on the board of directors of the FQAO, while she continues to teach at her studio and in various locations in Québec.

Recordings

retour au menu retour au début


Noëlla Genest

Text in English

Née à Saint-Nicolas, près de Québec, le 12 décembre 1940, elle étudia d'abord au Conservatoire de musique de Québec avec Claude Lavoie (orgue). Après avoir remporté le premier au Concours d'orgue du centre de Montréal du Collège royal canadien des organistes (Concours d'orgue John-Robb) en 1965, elle se rendit à Paris grâce à une bourse du gouvernement du Québec où elle travailla l'orgue auprès de Marie-Claire Alain.

À son retour au Québec, elle fut nommé organiste titulaire (1968-89) à la basilique Notre-Dame-du-Cap, à Cap-de-la-Madeleine, près de Trois-Rivières. En cette église, elle instaura et coordonna (1969-89) la série Récitals d'été.

Elle a donné des concerts pour plusieurs sociétés d'orgue au Québec et s'est fait entendre sur les ondes de la Société Radio-Canada. Elle a joué ailleurs au Canada, aux États-Unis et en Europe. Lors du congrès du Collège royal canadien des organistes tenu à Ottawa en 1985, elle créa l'Ode à l'aurore d'Alain Gagnon.

Noëlla Genest fut membre fondateur et administratrice (1971-82) de Pro Organo Mauricie. Après avoir assuré la coordination du Bulletin des Amis de l'orgue de Québec (1987-98) elle assume, depuis 1998, la fonction de directrice artistique.

Professeure au Conservatoire de Trois-Rivières (1968-80), elle commença à enseigner l'orgue au Conservatoire de musique de Québec en 1980. Parmi ses élèves figurent les organistes Sylvain Barrette, Dominique Gagnon, Nicole Lemieux, Raymond Perrin, et Dany Wiseman.

Michelle Quintal

Source: Encyclopédie de la musique au Canada, Montréal, Fides, 1993 (ISBN 2-7621-1688-0)

retour au menu retour au début

Born in St. Nicolas, near Quebec City on December 12, 1940, she first studied at the Quebec Music Conservatory with Claude Lavoie (organ). After winning a First prize at the organ competition organized by the Montreal chapter of the Royal Canadian College of Organists (John Robb Organ Competition) in 1965, she received a grant from the Quebec government and went to Paris to further her organ studies with Marie-Claire Alain.

When she got back to Quebec, she was appointed titular organist (1968-89) at the Notre-Dame-du-Cap Basilica in Cap-de-la-Madeleine near Trois-Rivières. In that church, she initiated and organized organ concert series (1969-89) called Summer Recitals.

She gave recitals for many organ societies in Quebec and was heard over the French CBC radio network. She also gave recitals elsewhere in Canada, in the United States and in Europe. At the Royal Canadian College of Organists Convention held in Ottawa in 1985, she created Ode à l'aurore (Ode to dawn) written by Alain Gagnon.

Noëlla Genest was a founding member and a trustee (1971-82) of Pro Organo Mauricie. After being the publishing coordinator of the Bulletin of Les Amis de l'orgue de Québec (1987-98) she is, since 1998, the artistic director.

After teaching at the Trois-Rivières Conservatory (1968-80), she is, since 1980, organ teacher at the Quebec Music Conservatory. Among her students, we find Sylvain Barrette, Dominique Gagnon, Nicole Lemieux, Raymond Perrin, et Dany Wiseman.

Michelle Quintal

Source: Encyclopédie de la musique au Canada, Montréal, Fides, 1993 (ISBN 2-7621-1688-0)

retour au menu retour au début


Kenneth Gilbert

Text in English

Claveciniste, organiste, musicologue et professeur. Il est né le 16 décembre 1931 à Montréal. Il étudie l'orgue avec Conrad Letendre et, au Conservatoire de musique de Montréal, le piano avec Yvonne Hubert ainsi que l'harmonie et le contrepoint avec Gabriel Cusson. Gagnant du Prix d'Europe en 1953, il se rend en France où il étudie deux ans avec Nadia Boulanger (composition), Gaston Litaize et Maurice Duruflé (orgue). Il étudie aussi avec Sylvie Spicket et Ruggero Gerlin (clavecin).

Même absent de Montréal (1953-55), il demeure officiellement organiste et directeur de la musique à l'église unie Queen Mary Road (1952-1967). De retour au Canada, il conçoit le premier orgue moderne à traction mécanique au Canada et en supervise l'installation 1959) à l'église de Queen Mary Road (maintenant installé à l'église unie Mountainside). Cet instrument du facteur Rudolf von Beckerath et les récitals subséquents qu'il y donne vont influencer de façon marquante la facture d'orgues du Canada. Il joue un rôle prépondérant dans la formation de la société Ars Organi qui influence à son tour les critères d'exécution dans l'Est du Canada.

Kenneth Gilbert enseigne au Conservatoire de musique de Montréal (1957-74), à l'Université McGill (1964-72), à l'Université Laval (1969-1976) et, comme professeur invité, au Conservatoire royal flamand d'Anvers (1971-73). Il a été artiste en résidence à l'Université d'Ottawa (1969-70) et a donné des cours d'été au musée Vleeshuis d'Anvers et à Haarlem. En 1988, il commence à enseigner au Mozarteum de Salzbourg et, la même année, il est nommé professeur de clavecin au Conservatoire de Paris.

À partir de 1965, sa carrière est presque entièrement consacrée au clavecin. Il édite l'oeuvre complète pour clavecin de François Couperin (1969-1972), de Domenico Scarlatti (1971-1984), d'Anglebert (1975), de Frescobaldi (1979/80) et Rameau (1979). Avec Élisabeth Gallat-Morin, il réalise une édition critique du « Livre d'orgue de Montréal » publiée en trois volumes (1985, 1987, 1988).

Parmi ses élèves figurent Hubert Bédard, Martha Brickman, Hélène Dugal, John Grew, Martha Hagen, Jos van Immerseel, Hwaeja Lee, Gordon Murray, Lucien Poirier, Réjean Poirier, Wayne Riddell, Scott Ross et John Whitelaw.

Le Conseil canadien de la musique l'a désigné « Artiste de l'année » en 1978. Il a reçu le Prix de musique Calixa-Lavallée en 1981. En 1986, il est nommé Officier de l'Ordre du Canada, et en 1988, il est élu à la Société royale du Canada. Il est également officier de l'Ordre des arts et lettres de France. Le Collège royal canadien des organistes lui décerne le titre de « Fellow » (honoris causa) en 2009.

Enregistrements

retour au menu retour au début

Harpsichordist, organist, musicologist and professor. He was born on December 16th, 1931 in Montreal. It studies with Conrad Letendre (organ) and, at the Montreal Music Conservatory, with Yvonne Hubert (piano) and Gabriel Cusson (harmony and counterpoint). Winner of the 1953 Prix d'Europe, it goes to France where he studies two next years with Nadia Boulanger (composition), Gaston Litaize and Maurice Duruflé (organ). It also studies with Sylvie Spicket and Ruggero Gerlin (harpsichord).

Even absent fromf Montreal (1953-55), he officially remains organist and director of music at Queen Mary Road United Church (1952-1967). Back in Canada, it plans the arrival of the first modern mechanical action organ in Canada and its installation (1959) in Queen Mary Road church (now installed in Mountainside United Church). This instrument made by organbuilder Rudolf von Beckerath and the subsequent recitals he plays will influence the organbuilding production in Canada. He plays an important role in the creation of Ars Organi Society who will, in its turn, influence the performance standards in eastern Canada.

Kenneth Gilbert teaches at the Montreal Music Conservatory (1957-74), at McGill University (1964-72), at Laval University (1969-1976) and, as guest professor, at the Flemish Royal Conservatory in Antwerp (1971-73). It was artist in residence at Ottawa University (1969-70) and taught summer courses at the Vleeshuis Museum in Antwerp and in Haarlem. In 1988, he begins teaching at the Mozarteum in Salzbourg and, the same year, he is harpsichord professor at the Paris Conservatory.

Starting in 1965, his career is almost entirely dedicated to the harpsichord. He publishes the complete works for harpsichord by François Couperin (1969-1972), Domenico Scarlatti (1971-1984), d'Anglebert (1975), Frescobaldi (1979/80) and Rameau (1979). With Elizabeth Gallat-Morin, he prepares the 3-volume critical edition of the "Livre d'orgue de Montréal" (in 1985, on 1987, on 1988).

Among his students are Hubert Bédard, Martha Brickman, Hélène Dugal, John Grew, Martha Hagen, Jos van Immerseel, Hwaeja Lee, Gordon Murray, Lucien Poirier, Réjean Poirier, Wayne Riddell, Scott Ross and John Whitelaw.

He is chosen "Artist of the year" by the Canadian Music Council in 1978. He is awarded the Calixa Lavallée Music Prize in 1981. In 1986, he is appointed Officer in the Order of Canada, and in 1988, he is elected to the Royal Society of Canada. He is also Officer in the Arts and Letters Order of France. He is awarded the title of "Fello" (honoris cause) of the Royal Canadian College of Organists in 2009.

Recordings

retour au menu retour au début


Claude Girard

Text in English

Issu d'une famille de musiciens, Claude Girard amorce ses études musicales auprès de son père, Monsieur Adrien Girard. Ensuite, sous la direction d'Antoine Bouchard et d'Antoine Reboulot à l'École de musique de l'Université Laval, il obtient une Maîtrise en interprétation (Licence de concert). Il a également bénéficié de l'enseignement de Scott Ross (basse chiffrée et clavecin) et de Bernard Lagacé (orgue). En 1994, il participe à un stage de perfectionnement à l'Académie Internationale de Saint-Bertrand de Comminges (France) avec André Stricker et Michel Chapuis.

Interprète présent dans le milieu organistique au Québec, il a donné de nombreux récitals, notamment à l'Oratoire Saint-Joseph (Montréal), à la Basilique Notre-Dame-du-Cap à Trois-Rivières, à la Cathédrale de Chicoutimi et, à la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré. De plus, il s'est fait entendre régulièrement à la chaîne culturelle FM de Radio-Canada.

En 1979, il succède à son père comme organiste-titulaire à l'église Saint-Patrice de Rivière-du-Loup où il poursuit une tradition familiale établie depuis plus de 75 ans qui débuta avec son oncle Willie puis avec son père Adrien. Au cours des années 1980, il participe activement, avec Guy Thérien de chez Guilbault-Thérien de Saint-Hyacinthe, à l'élaboration et à la réalisation des vastes travaux de restauration de l'instrument (1989/1995). Il enregistre trois disques compact: Entre Vents et Marées (1992) et Orgue, Le grand répertoire (1996) et Noël à Saint-Patrice (2012).

Avec son frère Robert-Patrick, il réalise deux enregistrements en duo : Mozart … permettez-nous (2007) et L’opéra aux grandes orgues (2013) consacrés à des œuvres connues et adaptées à l’orgue pour deux organistes à quatre mains. Ces deux productions ont été réalisées successivement à l’orgue Guilbault-Thérien de l’église Sainte-Geneviève de Québec et à l’orgue Casavant de l’église Notre-Dame-de-la-Victoire de Lévis. En juillet 2011, ils participent au Premoier Festival d’opéra de Québec en donnant quatre prestations à la chapelle du Musée de l’Amérique francophone dans un répertoire consacré à des extraits d’opéras de Mozart et Bizet. Depuis 2006, ils ont donné plusieurs concerts au Québec et au Nouveau-Brunswick. En 2014 et 2015, ils ont reçu une critique très élogieuse de la revue American Organist concernant ces deux enregistrements.

Outre ses fonctions d'organiste liturgique, d'accompagnateur et de professeur de musique, il voit en collabotation avec Les ateliers Bellavance, de Saint-Hughes, à l'entretien et à l'accord de plusieurs orgues dans la région du Bas-St-Laurent/Gaspésie.

Depuis 2007, outre ses fonctions à Saint-Patrice, il est organiste à l'église Saint-Ludger de Rivière-du-Loup.

Enregistrements

retour au menu retour au début

Born in a family of musicians, Claude Girard started his musical studies with his father, Adrien Girard. Then from Laval University School of Music where he awarded a Master degree in performance (Concert Licence) under the guidance of Antoine Bouchard and Antoine Reboulot. He also benefited from the teachings of Scott Ross (figured bass and harpsichord) and Bernard Lagacé (organ). In 1994, he attended a training session held at the International Academy of Saint-Bernard in Comminges (France) with André Stricker and Michel Chapuis.

Active performer on the Quebec organ scene, he gave many recitals namely at St. Joseph Oratory in Montréal, Notre-Dame-du-Cap Basilica in Trois-Rivières, the Chicoutimi Cathedral, and the St. Patrice Church in Rivière-du-Loup where he carries on a 75-year family tradition started with his uncle Willie and then with his father. In the 80s, he worked with Guy Thérien from the Guilbault-Thérien firm in the planning and the execution of large restoration works on the instrument (1989/1995) and recorded, on the same instrument, three CDs Entre Vents et Marées (1992) et Orgue, Le grand répertoire (1996) et Noël à Saint-Patrice (2012).

With his brother, Robert-Patrick, he made two recordings as a duet: Mozart … permettez-nous (2007) and L’opéra aux grandes orgues (2013) where known and adapted repertoire is played by two organists and four hands. These two productions were recorded on the Guilbaut-Thérien instrument in St. Genevière church in Quebec City and on the Casavant instrument in Notre-Dame-de-la-Victoire church in Lévis. In July 2011, at the First Quebec City Opera Festival, they gave four performances at Musée de l'Amérique francophone where the repertoire played was adaptations of extracts from operas by Mozart and Bizet. Siince 2006, they performed several times in Quebec and New Brunswick. In 2014 et 2015, they received rave reviews from the American Organist for both their recordings.

Apart from his duties as liturgical organist, accompanist and music teacher, in cooperation with Les ateliers Bellavance, of St. Hugues, he looks after the maintenance and voicing of organs in the Lower St-Lawrence/Gaspésie region.

Since 2007, he also act as organist at St. Ludger church in Rivière-du-Loup.

Recordings

retour au menu retour au début


Robert Patrick Girard

Text in English

Issue d'une famille d'organistes, Robert Patrick Girard commence ses études musicales avec son père, Monsieur Adrien Girard, à Rivière-du-Loup. Après avoir suivi des cours auprès de son oncle Willie Girard et de l'abbé Léon Destroismaisons du collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, il est admis au Conservatoire de musique de Québec dans la classe de Claude Lavoie.

En 1968, il obtient un premier prix d'orgue avec la mention " grande distinction ". Boursier de la province de Québec et du Conseil des Arts du Canada, il poursuit ses études en Europe, notamment auprès de Marie-Claire Alain et auprès d'Anton Heiller à Vienne où il obtient, en 1973, le "diplôme de concert" avec la mention "excellence" de la Hochschule fur Musik.

Lors de son séjour en Europe, Robert Patrick Girard a eu l'occasion de jouer en concert à plusieurs reprises, principalement en France, en Espagne, en Pologne, en Autriche et en Suisse. Au Canada, il s'est fait entendre régulièrement sur les ondes de Radio-Canada et dans plusieurs villes du Québec. En avril 1983, il participe à une tournée dans les Maritimes avec l'Ensemble Carl Philipp de Montréal.

Robert Patrick Girard est professeur d'orgue au Conservatoire de musique du Québec à Chicoutimi depuis 1973. Très actif dans le région, il a parmi d'autres fonctions occupé le poste de directeur pédagogique au Camp musical du lac Saint-Jean durant deux ans. Il est également titulaire des orgues de l'église Saint-Dominique à Québec depuis 1964.

Enregistrements

retour au menu retour au début

Born into a family of organists. Robert Patrick Girard began his musical studies with his father, in Rivière-du-Loup. This was followed by courses with his uncle, Willie Girard and with Father Léon Destroismaisons of the Sainte-Anne-de-la-Pocatière College. Robert Girard was then accepted into the Quebec Conservatory of Music in Quebec City in Claude Lavoie's class.

In 1968, he won First Prize with honors for organ. With grants from the Quebec Government and the Canadian Arts Council, he pursued his studies in Europe with Marie-Claire Alain and with Anton Hiller in Vienna where, in 1973, he obtained the "Concert Diploma" with distinction from Hochschule fur Musik.

During his stay in Europe, Robert Patrick Girard gave several concerts, mainly in France, Spain, Poland, Austria and Switzerland. In Canada, he is heard regularly on the CBC French radio network and in several cities throughout the province of Quebec. In April 1983, he toured the Maritimes with Montreal's Carl Philipp Ensemble.

Robert Patrick Girard is an organ teacher at Quebec Conservatory of Music in Chicoutimi since 1973. Immersed in regional activities, he held many positions, among others, as pedagogical director of the Lac Saint-Jean Musical Centre for two years. Since 1964, he is the titular organist in St. Dominique church in Quebec City.

Recordings

retour au menu retour au début


Pierre Grandmaison

Text in English

Né à Montréal, le 27 juillet 1949, il est admis à l'École Vincent-d'Indy à l'âge de 13 ans. Il étudie le piano avec Jeanne Gascon puis avec Marie Roby et Yvonne Hubert. Parallèlement, il travailla l'orgue avec Eugène Lapierre (1968-69) et Françoise Aubut avec laquelle il termine, en 1970, un baccalauréat en musique à l'Université de Montréal. Boursier du gouvernement du Québec, il étudia à Paris avec Maurice et Marie-Madeleine Duruflé (1970-71).

À son retour, il donna de nombreux concerts d'orgue et se fit entendre régulièrement à la radio de la SRC. Il fut organiste adjoint aux églises Saint-Thomas-Apôtre, Notre-Dame-du-Rosaire et Saint-Alphonse-d'Youville avant de devenir titulaire des grandes orgue de Notre-Dame de Montréal en 1973 où il inaugura les Concerts du midi. Au Grand séminaire de Montréal, il fut maître de chapelle en 1976, professeur de musique sacrée en 1977 puis titulaire de l'orgue Guilbault-Thérien qu'il a inauguré en 1991.

Il s'est fait entendre à deux reprises à Notre-Dame de Paris (1978, 1982). En 1990, il fut l'organiste officiel des Sœurs Grises lors des célébrations de la canonisation de sainte Marguerite d'Youville à Rome, il joua entre autres à la basilique Saint-Pierre.

Comme compositeur, Pierre Grandmaison a écrit une Messe "Notre Dame de Montréal" (1986) pour trompettes, trombones, timbales, orgue et chœur mixte, commande du diocèse de Montréal à l'occasion du 150è anniversaire de sa fondation. Pour le pape Jean-Paul II, à l'occasion du 10è anniversaire de son élection, il a composé "Symphonie Theos" (1988) pour chœur, orgue et grand orchestre. Il a également écrit une messe en l'honneur de sainte Marguerite d'Youville qui fut créée à Montréal, en 1991, alors qu'il dirigeait l'Ensemble de chambre de l'Orchestre métropolitain et un chœur de 150 voix. Il reçut la même année, la commande d'une Messe solennelle pour le 350è anniversaire de la fondation de Montréal.

Il fut décoré Chevalier de l'Ordre des arts et lettres de France en 1985.

Enregistrements

Hélène Plouffe,
Encyclopédie de la musique au Canada, 1993

retour au menu retour au début

Born in Montreal on July 27, 1949, he enters, at age 13, Vincent-d'Indy school where he studied piano with Jeanne Gascon then with Marie Roby and Yvonne Hubert. Simultaneously, he studied organ with Eugène Lapierre (1968-69) and Françoise Aubut with whom he will complete, in 1970, his studies with a B.Mus. degree from Université de Montréal. As a Québec government bursary, he went to Paris to study with Maurice and Marie-Madeleine Duruflé (1970-71).

Back in Montreal, he gives numerous recitals and was often heard on the CBC radio network. After being assistant organist at St-Thomas-Apôtre, Notre-Dame-du-Rosaire and St.-Alphonse-d'Youville churches he was appointed, in 1973, titular organist at Notre-Dame Basilica in Montreal where he started the Noon Recitals Series. In 1976, he was appointed director of music at Montreal Great Seminary and then sacred music teacher in 1977 and then titular of the Guilbault-Thérien organ he inaugurated in 1991.

He performed twice at Notre-Dame Cathedral in Paris (1978, 1982). In 1990, he was the Grey Nuns's official organist for the canonisation ceremonies of Ste. Marguerite d'Youville, in Rome, where he was called to perform in St. Peter Basilica.

As a composer, Pierre Grandmaison has written a Mass "Notre-Dame de Montréal" (1986) for trumpets, trombones, timpani, organ and mixed choir, a commissioned work by the Montreal diocese for the 150th anniversary of its founding. For the 10th anniversary of the election of Pope John Paul II, he wrote "Symphonie Theos" (1988) for choir, organ and large orchestra. He also wrote a mass in the honor of Ste. Marguerite d'Youville whose première was given in Montreal in 1991 while he was conducting the Chamber Ensemble of the Metropolitan Orchestra and a 150-voice choir. The same year, he was commissioned to write a Solemn Mass for the 350th anniversary of the founding of Montreal.

In 1985 he was received as Knight of the French Order for Arts and Literature.

Recordings

Hélène Plouffe,
Canadian Encyclopedia of Music, 1993

retour au menu retour au début


Marie-Hélène Greffard

Text in English

Pianiste, organiste et claveciniste originaire de Montmagny, elle est née en 1982. Après des études de piano avec soeur Céline Gagnon, elle poursuit son cheminement au campus Notre-Dame-de-Foy où elle obtient un double DEC en musique-langues, dans la casse de piano d'Alain Châteauvert. Elle est ensuite admise au Conservatoire de musique de Québec avec Suzanne Beaubien-Lowe.

Marie Hélène Greffarrd détient deux prix avec grande distinction du Conservatoire : en musique de chambre (2005) et en piano (2006). Elle étudie l'orgue depuis 2002, d'abord avec Noëlla Genest, puis avec Danny Belisle et Richard Paré, avec qui elle a terminé sa maîtrise en interprétation à cet instrument en décembre 2009.

Elle a remporté plusieurs distinctions lors de divers concours, dont les premières places au Concours de musique du Canadan en piano (2004) et en orgue (2007), un Premier prix au Concours de musique du Royaume (2007) et le Deuxième prix du Concours d'orgue de Québec (2008). Elle est aussi lauréate de l'édition 2007 des Jeunes Artistes de Radio-Canada.

Présentement, elle est à compléter sa première année de maîtrise en clavecin à l'Université Laval avec Richard Paré. Elle est également professeure de piano et de formation auditive à l'École de musique des Cascades de Beauport et à l'École internationale de musique de Montmagny, organiste-titulaire à l'église Saint-Thomas de Montmagny et chef de pupitre pour le Choeur de la Colline. Dans ses rares temps libres, Marie-Hélène adore assister aux matchs des différentes équipes sportives de Québec (hockey, football et baseball).

retour au menu retour au début

Pianist, organist and harpsichordist born in Montmagny in 1982. After piano studies with sister Céline Gagnon, she pursues her studies at the Notre-Dame-de-Foy campus where she obtained a double DEC diploma in music-languages, in Alain Châteauvert's piano class. It is then accepted at the Quebec Music Conservatory in the class of Suzanne Beaubien-Lowe.

Marie-Hélène Greffarrd holds two prizes with "grande distinction" from the Conservatory : in chamber musique (2005) and in piano (2006). She studies organ since 2002, first with Noëlla Genest, then with Danny Belisle and Richard Paré, with whom she completed her master degree in organ performance in December 2009.

She won several prizes in several competitions, among which a First place in the Canada Music competition in piano (2004) and in organ (2007), a First prize in the Royaume Music competition (2007) and Second prize in the Quebec Organ Competition (2008). She is also a prizewinner in the 2007 edition of the Radio Canada's Jeunes Artistes.

At present, she is completing her first year towards a master degree in harpsichord with Richard Paré at Université Laval. She is also a piano and auditory training teacher at the Cascades Music school in Beauport and at the International Music School in Montmagny, main organist in St Thomas Church in Montmagny and choir director of the Choeur de la Colline. In her rare leisure time, Marie-Hélène loves to attend different Quebec sports teams matches (hockey, football and baseball).

retour au menu retour au début
retour au menu retour au début


John Grew

Text in English

Né, le 30 avril 1940, à Glenholme, près de Truro (Nouvelle Écosse), il fit ses études au Trinity College of Music de Londres, à l'université Mount Allison (Sackville, N.B.) où il travailla notamment le piano et l'orgue, ainsi qu'à l'université du Michigan à Ann Arbor. Il eut comme professeurs Maitland Farmer, Marilyn Mason, Kenneth Gilbert, Marie-Claire Alain et Luigi Ferdinando Tagliavini.

De 1966 à 1973, il occupa différentes fonctions de chargé de cours au sein de plusieurs universités, tant américaines que canadiennes. Il fut organiste et maître de chapelle à diverses églises du Nouveau-Brunswick et de l'Ontario, puis, de 1967 à 1980, à l'église unie de Queen Mary Road à Montréal. En 1970, il a reçu, à l'unanimité, la Première médaille du Concours international d'orgue de Genève. Il commença à enseigner à l'université McGill en 1973 et a occupé le poste doyen de la faculté de musique de 1991 à 1996.

Il occupe, depuis 1985, le poste d'organiste de l'université McGill, tout en y dirigeant les études d'orgue de la faculté de musique. Il est également directeur artistique de l'Académie estivale d'orgue de McGill. Sa carrière d'enseignement s'échelonne sur vingt-cinq ans à l'université McGill où il a pris le relais de la classe d'orgue de Kenneth Meek et de la classe de clavecin de Kenneth Gilbert. Il a également fondé le programme de musique ancienne de l'université McGill, le plus important de ce genre au Canada. Il a été au premier plan de la renaissance de l'orgue à traction mécanique en Amérique du Nord. Parmi ses réalisations à l'université McGill, on compte sa collaboration, avec Hellmuth Wolff, à la planification de l'installation de l'orgue classique français à salle Redpath, une des salles de concert les plus importantes de Montréal.

À travers ses activités pédagogiques, il a mené aussi une carrière de récitaliste; outre le Canada, il s'est produit entre autres en Angleterre, Autriche, Allemagne, Belgique, France, Suisse et Yougoslavie. Il s'est également fait entendre à plusieurs reprises à la radio de la Société Radio-Canada, à la CBC, ainsi qu'à la RTBF (Belgique), à Radio-France et à la radio allemande. Il a à son crédit plusieurs enregistrements sur étiquettes McGill Records, Fonovox et Atma. Il a été invité à faire partie du jury dans des concours internationaux.

Enregistrements

retour au menu retour au début

Born on April 30, 1940, in Glenholme, near Truro (Nova Scotia), he studied at the Trinity College of Music in London (England), at Mount Allison University (Sackville, NB) where he mainly studied piano and organ, and at the University of Michigan in Ann Arbor. Among his teachers were Maitland Farmer, Marilyn Mason, Kenneth Gilbert, Marie-Claire Alain and Luigi Ferdinando Tagliavini.

From 1966 to 1973, he was a lecturer at several Canadian and American universities. He was organist and music director at several churches in New Brunswick and in Ontario and, from 1967 to 1980, at the Queen Mary Road United Church in Montreal. In 1970, he was unanimously awarded the First Medal at the Geneva International Organ Competition. He started his teaching career at McGill University in 1973 and was Dean of the Faculty of Music from 1991 to 1996.

He is, since 1985, University Organist at McGill University and chair of the organ area of the Faculty of Music. He is also artistic director of the McGill Summer Organ Academy. His teaching career has spanned twenty-five years at McGill University, where he took over the organ class of Kenneth Meek, and the harpsichord class of Kenneth Gilbert. He also established the University's Early Music program, the largest of its kind in Canada. He has been at the forefront of the mechanical-action organ revival in North America. Among his many accomplishments at McGill University was his collaboration with Hellmuth Wolff in the planning of the French classical organ at Redpath Hall, one of Montreal's most important concert venues.

While carrying on his teaching activities, he managed a career as recitalist; besides Canada, he performed in England, Austria, Germany, Belgium, France, Switzerland and in Yougoslavia. He made numerous broadcast recordings for both the English and French networks of the CBC, as well as RTBF (Belgium), Radio-France and German Radio. He recorded for McGill Records, Fonovox and Atma labels. He has served on international competition juries.

Recordings

retour au menu retour au début